Le festival du théâtre, « Buja sans tabou» se termine

Les acteurs sur scène lors du festival(www.akeza.net)

Les acteurs sur scène lors du festival (www.akeza.net)

Bujumbura, la capitale du Burundi s`était transformée en métropole du théâtre sous régional. Durant 4 jours, le public intéressé a eu droit aux différentes représentations d`art dramatique, parfois engagé, ou quelques fois comique. Dans cette tribune  offerte par la troupe Lampyre, le tabou n`avait pas de place. L`indicible a été abordé sur la scène, mais toujours sous une forme artistique. Dans cette manifestation culturelle 1ère édition,  on aura vu la participation du Théâtre de poche de Bruxelles, l`Amizero Dance company, les comedy Knights du Rwanda, le Tarmac des auteurs de Kinshasa, la troupe Pili-Pili, la troupe Lampyre, Kigingi, et Lion Story de Bujumbura.

Le lancement officiel du festival

Nous sommes le 06 février  dans les  enceintes de l`Institut Français du Burundi (IFB, ex CCF). Il est 18h, et les gens commencent à se masser près de la salle du spectacle. Après un instant, on leur fait signe d`entrer, c`est gratuit. Les gens viennent à grand pas, et s`installent. Mais en attendant l`ouverture officielle, les amoureux des planches  caressent leurs oreilles par une musique qui leur est proposée. Le technicien balance la musique de l`incontournable  Koffi Olomide. On se croirait à Kinshasa. Burundais et expatriés sont tous là, ils attendent que le spectacle commence.

Visitez le lien