REVIEW : KEBAB – UNE PIÈCE SANS TABOU POUR CLORE LE FESTIVAL BUJA SANS TABOU

r02mdhpegn


Cela faisait
 très longtemps que je n’étais pas sorti dans une soirée culturelle, il faut dire que mon cerveau commencer à ressentir la carence. Croyez-moi se gaver deScandal pour le petit déj, Game Of Thrones pour le déjeuner et House of cards pour le dîner n’est franchement pas un régime recommandable intellectuellement à moins qu’on envisage la domination totale