« Staging Times »: la perception du temps au menu du prochain Buja Sans Tabou

1 2

Le festival biannuel « Buja Sans Tabous », qui se tiendra en 2020 verra la participation des photographes, des scénaristes et des metteurs en scène qui ont décidé de se rassembler pour fusionner deux arts : la photographie et le théâtre. Provenant de six pays différents, la première rencontre de ces artistes a eu lieu ce jeudi, 29 janvier à l’Hôtel Safari Gate. L’échange portait sur « la définition du temps »

2

Clemens Bechtel, l’un des initiateurs du « Staging Times » pose le cadre de la démarche : « La photographie et le théâtre

Le Festival Buja Sans Tabou accueille « Staging Times », un projet autour du concept « Temps »

Le Festival Buja Sans Tabou accueille « Staging Times », un projet autour du concept « Temps »

 

Le projet « Staging Times» veut explorer les dimensions de l’interaction entre les arts visuels et performatifs, le théâtre et la photographie en l’occurrence. Pour sa première réalisation, les artistes choisissent de créer autour du concept « Temps ». Dans le cadre des recherches portant sur le projet, une rencontre – entre l’historien Dr. Pr. Emile Mworoha et les artistes – s’est

Buja Sans Tabou, la 4ème édition sera là où on l’attendait le moins.

Buja Sans Tabou, la 4ème édition sera là où on l’attendait le moins.

Il faudra attendre encore deux ans pour découvrir la 4ème édition de Buja Sans Tabou. L’édition précédente de ce festival s’était donnée comme mission d’amener le théâtre vers son public. Comme la formule a connu un beau succès, l’idée sera reprise en 2020 pour la 4ème édition. Cette fois-ci, Buja Sans Tabou promet d’aller plus au contact des gens en prenant

Après le Festival Buja Sans Tabou, place au festival Haba na Haba en Tanzanie

Après le Festival Buja Sans Tabou, place au festival Haba na Haba en Tanzanie


Après le Festival Buja Sans Tabou qui s’est déroulé à Bujumbura et à Gitega, Florette Gateka, Aimé Martial et Rack Sniper, tous danseurs sont très heureux de participer au festival Haba na Haba. Mais avant cela, les jeunes danseurs suivront une formation de danse contemporaine du 02 au 11 mai 2018.

Sponsorisé par la troupe Lampyre, ce voyage vers la Tanzanie est un des fruits de la participation des trois danseurs dans un atelier