De la danse contemporaine pour la 3ème édition du festival ‘’BUJA SANS TABOU’’

Dansecontemporaine

Interprétation de ‘’Sage comme sauvage’’ sur scène 

C’est une pièce créée et interprétée par Fire danse qui fait partie du collectif réunissant Amizero Kompagnie du Rwanda et L-danse de la RDC. Mise en scène par Wesley Ruzibiza, elle interpelle les fourbes, les imposteurs, les sournois.

La pièce est une gifle sans pitié face aux hypocrites qui vous louent en votre présence mais vous jugent dans votre dos. Sages comme sauvages sont ceux qui lèchent le cul mais que l’on peut repérer rapidement et que l’on ne devrait pas craindre parce qu’ils ne sont pas discrets. Ils confondent la diplomatie et l’hypocrisie, mais qui ne sont pas dans notre intérêt il semble être sous une neutralité plutôt placide mais vous enterrent sournoisement….

Comme Racky Gabriel Lukambo, co-metteur en scène et un des interprètes de ‘’Sage comme sauvage’’, le met courageusement dans le poème qui devient la voix humaine de la pièce. Extrait du texte poétique :

« Je déteste le manque de franchise et les non-dits. C’est donc si dur que cela de dire droit dans les yeux ce que l’on pense plutôt que d’en parler à tout le monde sauf au principal intéressé !!! La franchise demande du courage, et peu de gens en ont…

…. La parole de l’hypocrite est belle, mais son intérieur est rebelle ! Comme il n’a jamais de point d’appui solide dans sa vie, l’hypocrite est toujours perplexe. Chez certains cela est vraiment un art de vivre, un peu comme une seconde nature…

…. Certaines personnes n’expriment leur opposition que pour se faire remarquer. Ils préfèrent critiquer les qualités des autres, plutôt que d’observer le silence et la discrétion, parce qu’ils ne supportent pas de passer inaperçus. Nombreux sont ceux qui recourent à l’hypocrisie pour se faire valoir. Une célébrité obtenue par la ruse, par la tromperie, par la parole flattant, par le fait de tirer profit des rivalités ; est vile et méprisable à mes yeux et ne m’inspire aucune dignité…. »

Sages comme sauvages, sans que vous le sachiez, se donnent le choix de vous juger…. la méchanceté est gratuite, tout le monde peut l’atteindre en particulier les gens bornés… Les hypocrites sont dotés de petits esprits et d’une quantité considérable de vice. Il faut les gérer avec aplomb parce qu’ils trouvent toujours des excuses…. Une pièce qui dénonce les insidieux.

Wesley Ruzibiza et la danse contemporaine

 Danseur, acteur, chorégraphe, aujourd’hui, il est directeur de la compagnie Amizero (groupe professionnel de danse contemporaine au Rwanda fondée par le Centre pour des Arts de l’Université du Rwanda). Formé aux techniques africaines de danse contemporaine avec Arts Azimuts, son apprentissage professionnel se poursuit à l’échelle nationale et internationale (Sénégal, Burkina Faso, France) Il est l’un des 20 jeunes, chorégraphes talentueux d’Afrique et d’Afrique Diaspora, sélectionnés pour le programme de l’Union européenne Chrysalides au Sénégal, Kenya, Burkina Faso (2010, 2011,2012). Durant le festival, il animera également un atelier de formation sur la danse contemporaine à l’endroit des jeunes artistes burundais.

En 2012, il a créé le Festival de Danse des nuits de tolérance d’Afrique de l’Est, une plate-forme qui promeut la danse contemporaine en Afrique de l’Est, le dialogue et l’échange entre artistes autour de l’art. C’est une opportunité pour lui de venir partager une nouvelle expérience avec la troisième édition du festival ‘’BUJA SANS TABOU’’ 2018.